"Revenge porn" : cet amendement comble un vide juridique. Il protège enfin les victimes

Publié le : 26/01/2016 26 janvier janv. 01 2016
Source : leplus.nouvelobs.com
L’examen à l’Assemblée nationale d’un amendement sur le "revenge porn", dans le cadre du projet de loi pour une République numérique, répond à un vrai besoin.

De plus en plus de victimes de "revenge porn"

Quand on a légiféré sur la vie privée au pénal, de tels faits n’existaient pas tels qu’ils se déroulent aujourd’hui, où les modes, la rapidité et l’étendue de la diffusion engendrent des dégâts très violents.

Depuis deux ans, le nombre de clientes – je n’ai eu aucune demande masculine – me consultant pour des cas de "revenge porn" ne cesse d’augmenter de manière exponentielle. Par ailleurs, les actualités autour de photos ou vidéos d’ébats sexuels – pas forcément consentis – fuitant sur internet ne manquent pas. Une des dernières en date : la photo d’une adolescente et de son petit ami, prise à leur insu, qui a été partagée des milliers de fois sur internet.

Nous avons affaire depuis quelques années à un vrai problème de société, de nature assez générationnelle. Un rapport d’information au nom de la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, pour lequel j’ai été interviewée, précise que sur 139 plaintes, deux tiers concernent des femmes de moins de 30 ans...
Lire la suite

Historique

<< < ... 97 98 99 100 101 102 103 ... > >>
Information close
Maître Marie-Christine CLARAZ-MURAT et son équipe demeurent mobilisés, pour répondre au mieux à vos interrogations et vous conseiller, dans les meilleurs délais.

Notre accueil téléphonique est à votre disposition du lundi au vendredi à partir de 8 heures 30 au 04 79 31 33 03.

Vous pouvez également joindre le cabinet par mail à l’adresse suivante:
marie-christine.claraz-murat@avocat-conseil.fr

Le cabinet CLARAZ-MURAT

Ok